Pneus tourisme

Pneus tourisme

Les pneus tourisme équipent les véhicules comme les citadines, les compactes, les monospaces, les berlines, les sportives...
Ils sont classés suivant leurs performances et le type de véhicules qu'ils peuvent équiper (polyvalents, performances, hautes performances).

Comment bien choisir ses pneus tourisme ?

Sélection pneus hiver

Sélection pneus 4 saisons

Sélection pneus été

Comment bien choisir ses pneus tourisme

Quels pneus pour quelle saison ?

Pneus été/4 saisons

Les pneumatiques été modernes présentent des profils peu découpés pour privilégier le silence et le confort de roulage. La surface de contact au sol est optimisée pour améliorer la tenue de route et diminuer l'usure. Un réseau de larges rainures longitudinales combinées à des rainures transversales assurent l'évacuation de l'eau sur chaussée détrempée. Le type de gomme utilisé durcit avec le froid et perd une partie de ses capacités de grip en dessous de +7°C. Comme tous les autres pneus, ils doivent faire l'objet de vérifications régulières pour être le plus sûrs possible.

Avantages des pneus été :

  • ils offrent une adhérence parfaite sur sol sec
  • ils présentent une très bonne durée de vie

Le pneu "4 saisons" (également appelé pneu "toutes saisons") est une solution alternative pratique qui permet de rouler toute l'année sans changer ses pneus. Il s'agit d'un pneu généraliste, qui offre une excellente polyvalence, en particulier dans les régions à faible probabilité d'enneigement. Les dernières innovations technologiques développées pour ce type de pneus permettent de se rapprocher de plus en plus des performances que l'on attend des pneus été (longévité, confort, adhérence sur sol sec et mouillé) et des pneus hiver (grip sur la neige, le verglas, freinages courts sur les sols froids et glissants). Les pneus 4 saisons des marques Premium bénéficient même des marquages "hiver" (3PMSF), indiquant leurs performances en conditions hivernales.

Pneus hiver

Sous des climats extrêmes, sur des routes verglacées, mouillées ou enneigées, et lors de températures très basses (au-dessous de +7°C), les pneus sont moins performants et moins sûrs. Mieux vaut équiper sa voiture de pneus hiver pendant les mois les plus rudes, c'est-à-dire entre novembre et mars.

Note : Ne pas confondre avec les pneus neiges : les pneus hiver sont polyvalents, les pneus neiges sont performants essentiellement sur neige. (Cette dernière catégorie est désormais appelée Nordique).

Les pneus hiver modernes se distinguent par 2 caractéristiques essentielles :

  • un profil découpé avec des pavés présentant de nombreuses lamelles : celles-ci procurent un effet de lame pour améliorer le grip sur chaussée glissante. Le réseau dense de rainure améliore l'évacuation de l'eau ou de la neige.
  • une gomme spécifique qui ne perd pas ses capacités d'adhérence lorsqu'il fait froid et qui assure un haut niveau de sécurité au dessous de +7°C.

Leur niveau de polyvalence est aujourd'hui exceptionnel et leur permet d'être efficaces lors de mauvaises conditions météorologiques et de préserver silence, confort et sécurité sur chaussée sèche même très froids. Les dernières générations portent un symbole sur le flanc indiquant qu'ils ont été développés en tenant compte de conditions d'enneigement sévère (3PMSF).
Les pneus badgés uniquement M+S ( Mud and Snow) ont une efficacité moindre dans ces conditions.

Quelles sont les différentes catégories de pneus tourisme ?

Les Polyvalents

1Économies
2Sécurité
3Maniabilité

Ces pneumatiques polyvalents permettent d'équiper des Citadines, Berlines et Monospaces de faible et moyenne puissance pour tout type d'usage (urbain, autoroute).

Soucieux de proposer des pneumatiques permettant de diminuer la consommation et les émissions de CO2 et de répondre à la demande des constructeurs automobiles, les manufacturiers commercialisent aujourd'hui des versions à résistance au roulement réduite (connus sous l'appellation "pneus verts"). Les technologies modernes et les matériaux utilisés permettent de conserver un excellent niveau de sécurité, en particulier lors de freinages sur chaussée mouillée.

Véritable course à la technologie, les principaux manufacturiers tentent de mettre sur le marché des pneumatiques labellisés AA, limitant au minimum la consommation de carburant tout en garantissant un freinage très court sur chaussée mouillée. L'offre est limitée à quelques dimensions et les technologies très sophistiquées mise en oeuvre sont encore onéreuses.

Les Performances

1Sécurité
2Économies
3Performance

Ces pneumatiques ont été développés pour des voitures lourdes ou puissantes (familiales ou petites sportives). La carcasse bénéficie de technologies spécifiques pour répartir les tensions et par conséquent améliorer le contact avec la chaussée.

Les gommes sont également plus élaborées que pour les pneus polyvalents afin d'encaisser des efforts plus importants tant à l'accélération qu'au freinage.

Dans les petites dimensions, ces pneus sont plutôt typés "confort". Dans les grandes dimensions ils sont plutôt typés "sport".

Les dernières générations développées par les manufacturiers "Premium" permettent de réduire la consommation tout en préservant un très haut niveau de sécurité

Les Hautes Performances

1Performance
2Sécurité
3Économies

Spécifiquement développés pour les voitures sportives et les ultra-sportives, cette catégorie de pneus utilise les technologies les plus sophistiquées, bénéficiant des enseignements directement tirés de la compétition. Ils sont conçus pour accepter des vitesses supérieures à 270 km/h. Et même si la vitesse est limitée sur nos routes, ils doivent être capables de transmettre de très importants efforts lors de fortes accélérations ou de freinages extrêmement puissants.

Ils font l'objet d'études hydrauliques très poussées pour évacuer l'eau à haute vitesse sur chaussée détrempée.

Ils doivent également apporter le meilleur compromis possible sport-confort-silence.

Qu'est-ce que le labelling ?

C'est une loi mise en place depuis 2012, obligeant les manufacturiers à tester les performances des pneus et à afficher les résultats des tests.

Cet étiquetage doit faire apparaître 3 éléments :

  • la résistance au roulement : efficacité en terme de carburant
  • la tenue de route : adhérence sur sol mouillé
  • Le bruit de roulement externe : les décibels mesurés lors du roulement à l'extérieur du véhicule